S’enregistrer  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion 
Les comptines de la nature

 
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Groupe Scolaire Privé AL MOUBADARA Index du Forum » Maternelle - Primaire » Maternelle » Maternelle 2010/2011
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
zineb mechka


Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2010
Messages: 147
Point(s): 281
Moyenne de points: 1,91

MessagePosté le: Lun 18 Oct - 16:34 (2010)    Sujet du message: Les comptines de la nature Répondre en citant


Comptines sur les animaux

Ah les crocrocro

Un crocodile s'en allant à la guerre
disait adieu à ses petits enfants
traînant la queue, la queue
dans la poussière
il s'en allait combattre les éléphants
Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
sur les bords du Nil ils sont partis n'en parlons plus
Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
sur les bords du Nil ils sont partis tout est fini
Il fredonnait une marche militaire
Dont il mâchait les mots à grosses dents,
Quand il ouvrait la gueule tout entière
On croyait voir ses ennemis dedans
Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
sur les bords du Nil ils sont partis n'en parlons plus
Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
sur les bords du Nil ils sont partis tout est fini
Il agitait sa grand' queue à l'arrière
Comm' s'il était d'avance triomphant
Les animaux devant sa mine altière
Dans les forêts s'enfuyaient tout tremblants
Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
sur les bords du Nil ils sont partis n'en parlons plus
Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
sur les bords du Nil ils sont partis tout est fini
Un éléphant parut et sur la terre
Se prépara un combat de géants
Mais près de là, courait une rivière
Le crocodil' s'y jeta subitement
Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
sur les bords du Nil ils sont partis n'en parlons plus
Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
sur les bords du Nil ils sont partis tout est fini
Et tout rempli d'une crainte salutaire
S'en retourna vers ses petits enfants
Notre éléphant d'une trompe plus fière
Voulut alors accompagner ce chant
Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
sur les bords du Nil ils sont partis n'en parlons plus
Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
sur les bords du Nil ils sont partis tout est fini


Loup y es-tu ?

- Loup y es-tu ?
Que fais-tu ?
- Je mets ma culotte !
Tu n'es pas dans le coup le loup
Tu n'es pas dans le coup !
Ta culotte est rigolote,
Mais lis donc les magazines
Tous les loups portent des jeans !
- Je mets ma chemise !
- Tu n'es pas dans les coup, le loup
Tu n'es pas dans le coup !
Ta chemise est toute grise,
Et les loups portent plutôt
Des T-shirts rigolos !
- Je mets mes sabots !
- Tu n'es pas dans le coup, le loup
Tu n'es pas dans le coup !
Tes sabots sont rococo,
Les loups portent des baskets
Avec une paire de chaussettes !


Le loup, le renard et la belette



J'ai vu le loup, le renard et la belette
J'ai vu le loup, le renard danser.
J'ai vu le loup, le renard et la belette
J'ai vu le loup, le renard danser.
J'les ai vus taper du pied
J'ai vu le loup, le renard, la b'lette
J'les ai vus taper du pied
J'ai vu le loup, le renard danser.



Alouette

ou

Alouette, gentille Alouette
Alouette, je te plumerai.
Je te plumerai la tête,
Je te plumerai la tête,
Et la tête, et la tête,
Alouette, Alouette, Aaaah...
Alouette, gentille Alouette,
Alouette, je te plumerai.
Alouette, gentille Alouette,
Alouette, je te plumerai.
Je te plumerai le bec,
Je te plumerai le bec,
Et le bec, et le bec,
Et la tête, et la tête,
Alouette, Alouette, Aaaah...
Alouette, gentille Alouette,
Alouette, je te plumerai.
et le nez... et le dos... et les jambes...
et les pieds... et les pattes... et le cou.



Dans la forêt lointaine



Dans la forêt lointaine
On entend le coucou
Du haut de son grand chêne
Il répond au hibou
Coucou hibou
Coucou hibou
Coucou coucou coucou


À la pêche aux moules



A la pêche aux moules
Je ne veux plus aller,
Maman!
A la pêche aux moules
Je ne veux plus aller.
- Les garçons de Marennes
Me prendraient mon panier,
Maman.
Les garçons de Marennes
Me prendraient mon panier.
- Quand un'fois ils vous tiennent
Sont-ils de bons enfants,
Maman?
Quand un'fois ils vous tiennent
Sont-ils de bons enfants?
- Ils vous font des caresses
De petits compliments,
Maman!
Ils vous font des caresses
De petits compliments.



Une souris verte


Une souris verte qui courait dans l'herbe
Je l'attrape par la queue
Je la montre à ces messieurs
Ces messieurs me disent :
trempez la dans l'huile,
trempez la dans l'eau
Ca fera un escargot tout chaud
Je la mets dans mon chapeau
Elle me dit qu'il fait trop chaud
Je la mets dans mon tiroir
Elle me dit qu'il fait trop noir
Je la mets dans ma culotte
Elle me fait trois petites crottes
Je la mets là dans ma main
Elle me dit qu'elle est très bien

variante:
Je l’envoie dans son école
Elle me dit "j’en ai ras le bol"
Je la mets dans son petit lit
Elle me dit "je dois faire pipi"


Comptines sur l'eau


À la claire fontaine





À la claire fontaine
M'en allant promener
J'ai trouvé l'eau si belle
Que je m'y suis baigné
Il y a longtemps que je t'aime
Jamais je ne t'oublierai !
Sous les feuilles d'un chêne
Je me suis fait sécher
Sur la plus haute branche
Un rossignol chantait
Il y a longtemps que je t'aime
Jamais je ne t'oublierai !
Chante, rossignol, chante
Toi qui a le coeur gai
Tu as le coeur à rire
Moi, je l'ai à pleurer
Il y a longtemps que je t'aime
Jamais je ne t'oublierai !
J'ai perdu mon amie
Sans l'avoir mérité
Pour un bouquet de roses
Que je lui refusai
Il y a longtemps que je t'aime
Jamais je ne t'oublierai !
Je voudrais que la rose
Fut encore au rosier
Et que ma douce amie
Fut encore à m'aimer.
Il y a longtemps que je t'aime
Jamais je ne t'oublierai !



Il était un petit navire





Il était un petit navire
Il était un petit navire
Qui n'avait ja, ja, jamais navigué
Qui n'avait ja, ja, jamais navigué
Ohé, ohé...
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Il entreprit un long voyage
Il entreprit un long voyage
Sur la mer mé, mé, Méditérannée
Sur la mer mé, mé, Méditérannée
Ohé, ohé...
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Au bout de cinq à six semaines
Au bout de cinq à six semaines
Les vivres vin, vin, vinrent à manquer
Les vivres vin, vin, vinrent à manquer
Ohé, ohé...
On tira z'à la courte paille
On tira z'à la courte paille
Pour savoir qui, qui, qui serait mangé
Pour savoir qui, qui, qui serait mangé
Ohé, ohé...
Le sort tomba sur le plus jeune
Le sort tomba sur le plus jeune
Bien qu'il ne fut, fut, fut pas très épais
Bien qu'il ne fut, fut, fut pas très épais
Ohé, ohé...
On cherche alors à quelle sauce
On cherche alors à quelle sauce
Le pauvre enfant se, se, serait mangé
Le pauvre enfant se, se, serait mangé
Ohé, ohé...
L'un voulait qu'on le mit à frire
L'un voulait qu'on le mit à frire
L'autre voulait le, le fricasser
L'autre voulait le, le fricasser
Ohé, ohé...
Pendant qu'ainsi on délibère
Pendant qu'ainsi on délibère
Il monta sur, sur, sur, le grand hunier
Il monta sur, sur, sur, le grand hunier
Ohé, ohé...
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Il fit au ciel une prière
Il fit au ciel une prière
Interrogeant, geant, geant l'immensité
Interrogeant, geant, geant l'immensité
Ohé, ohé...
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
O sainte Vierge, ô ma patronne
O sainte Vierge, ô ma patronne
Empêchez-les, les, les de me manger
Empêchez-les, les, les de me manger
Ohé, ohé...
Au même instant un grand miracle
Au même instant un grand miracle
Pour l'enfant fut, fut, fut réalisé
Pour l'enfant fut, fut, fut réalisé
Ohé, ohé...
Des p'tits poissons dans le navire
Des p'tits poissons dans le navire
Sautèrent bientôt, tôt, tôt par milliers
Sautèrent bientôt, tôt, tôt par milliers
Ohé, ohé...
On les prit on les mit à frire
On les prit on les mit à frire
Et le p'tit mousse, mousse, mousse fut sauvé
Et le p'tit mousse, mousse, mousse fut sauvé
Ohé, ohé...


Il était un petit navire





Il était un petit navire
Il était un petit navire
Qui n'avait ja, ja, jamais navigué
Qui n'avait ja, ja, jamais navigué
Ohé, ohé...
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Il entreprit un long voyage
Il entreprit un long voyage
Sur la mer mé, mé, Méditérannée
Sur la mer mé, mé, Méditérannée
Ohé, ohé...
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Au bout de cinq à six semaines
Au bout de cinq à six semaines
Les vivres vin, vin, vinrent à manquer
Les vivres vin, vin, vinrent à manquer
Ohé, ohé...
On tira z'à la courte paille
On tira z'à la courte paille
Pour savoir qui, qui, qui serait mangé
Pour savoir qui, qui, qui serait mangé
Ohé, ohé...
Le sort tomba sur le plus jeune
Le sort tomba sur le plus jeune
Bien qu'il ne fut, fut, fut pas très épais
Bien qu'il ne fut, fut, fut pas très épais
Ohé, ohé...
On cherche alors à quelle sauce
On cherche alors à quelle sauce
Le pauvre enfant se, se, serait mangé
Le pauvre enfant se, se, serait mangé
Ohé, ohé...
L'un voulait qu'on le mit à frire
L'un voulait qu'on le mit à frire
L'autre voulait le, le fricasser
L'autre voulait le, le fricasser
Ohé, ohé...
Pendant qu'ainsi on délibère
Pendant qu'ainsi on délibère
Il monta sur, sur, sur, le grand hunier
Il monta sur, sur, sur, le grand hunier
Ohé, ohé...
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Il fit au ciel une prière
Il fit au ciel une prière
Interrogeant, geant, geant l'immensité
Interrogeant, geant, geant l'immensité
Ohé, ohé...
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
O sainte Vierge, ô ma patronne
O sainte Vierge, ô ma patronne
Empêchez-les, les, les de me manger
Empêchez-les, les, les de me manger
Ohé, ohé...
Au même instant un grand miracle
Au même instant un grand miracle
Pour l'enfant fut, fut, fut réalisé
Pour l'enfant fut, fut, fut réalisé
Ohé, ohé...
Des p'tits poissons dans le navire
Des p'tits poissons dans le navire
Sautèrent bientôt, tôt, tôt par milliers
Sautèrent bientôt, tôt, tôt par milliers
Ohé, ohé...
On les prit on les mit à frire
On les prit on les mit à frire
Et le p'tit mousse, mousse, mousse fut sauvé
Et le p'tit mousse, mousse, mousse fut sauvé
Ohé, ohé...


Maman les p'tits bateaux




Maman les p'tits bateaux
Qui vont sur l'eau ont-ils des jambes ?
Mais oui mon gros bêta
S'ils n'en avaient pas
Ils ne march'raient pas
Va quand tu seras grand
Tu f'ras le tour du monde
Tu reviendras sûrement
Embrasser ta maman
variante pour la fin:
Allant droit devant eux,
Ils font le tour de monde,
Et comme la terre est ronde
Ils reviennent chez eux.


Comptines sur les fleurs, les bois, les jardins et les montagnes

V'là l'bon vent



V'là l'bon vent, v'là l'joli vent
V'là l'bon vent ma mie m'appelle
V'là l'bon vent, v'là l'joli vent
V'là l'bon vent ma mie m'attend
Derrière chez nous y a-t-un étang (bis)
Trois beaux canards s'en vont baignant
V'là...
Le fils du Roi s'en va chassant (bis)
Avec son beau fusil d'argent
V'là...
Visa le noir, tua le blanc (bis)
- O fils du Roi, tu es méchant !
V'là...
D'avoir tué mon canard blanc (bis)
Par-dessous l'aile il perd son sang
V'là...
Par les yeux lui sort des diamants (bis)
Et par le bec l'or et l'argent
V'là...
Toutes ses plumes s'en vont au vent (bis)
Trois dames s'en vont les ramassant
V'là...
C'est pour en faire un lit de camp (bis)
Pour y coucher tous les passants
V'là l'bon vent, v'là l'joli vent
V'là l'bon vent ma mie m'appelle
V'là l'on vent, v'là l'joli vent
V'là l'bon vent ma mie m'attend




autre version:
Refrain : C’est l’vent, C’est l’vent frivolant (bis)
Derrière chez nous y a-t-un étang
C’est l’vent c’est l’vent frivolant
Trois beaux canards s'en vont baignant
C’est l’vent qui vole, qui frivole

Le fils du Roi s'en va chassant ...
Avec son beau fusil d'argent...

Visa le noir, tua le blanc...
O fils du Roi, tu es méchant ...

Par-dessous l'aile il perd son sang...
Par les yeux lui sort des diamants...

Et par le bec l'or et l'argent...
Que ferons-nous de tant d’argent...

Nous mettrons Marianne au couvent...
Et nos garçons au régiment...

Et si Marianne veut pas d’couvent...
Nous la marierons richement...

autre version:
Mon père m'a donné un étang
Mon père m'a donné un étang (bis)
Il n'est pas large comme il est grand
Refrain :
Moi je préfère un p'tit moulin sur la rivière
Et puis encore un p'tit bateau pour passer l'eau
Trois beaux canards s'y vont baignant (bis)
Le fils du roi s'en va chassant
Visa le noir tua le blanc (bis)
Oh! Fils du roi tu es méchant
Par dessous l'aile il perd son sang (bis)
Et ses plumes volent au vent
Trois belles s'en vont les ramassant (bis)
C'est pour en faire un lit de camp
C'est pour en faire un lit de camp (bis)
Pour y coucher tous les errants


J'ai descendu dans mon jardin



J'ai descendu dans mon jardin (bis)
Pour y cueillir du romarin
Gentil coquelicot, Mesdames
Gentil coquelicot nouveau
J'n'en avais pas cueilli trois brins (bis)
Qu'un rossignol vint sur ma main
Gentil coquelicot, Mesdames
Gentil coquelicot
Il me dit trois mots en latin (bis)
Que les hommes ne valent rien
Gentil coquelicot Mesdames
Gentil coquelicot
Que les hommes ne valent rien (bis)
Et les garçons encore moins bien
Gentil coquelicot Mesdames
Gentil coquelicot
Des dames, il ne me dit rien (bis)
Mais des d'moiselles beaucoup de bien
Gentil coquelicot Mesdames
Gentil coquelicot



Comment va Miss Terre?

Comment va Miss Terre?
Par le hublot des navettes
Interplanétaires
On voit de jolies planètes
Tiens voilà la terre !
Royale en manteau de brume
Bleue éperdument.
Si belle que la pauvre lune
En a mal aux dents.
Refrain 1
Comment va miss monde,
Miss terre, ma terre
Si petit à côté d'elle,
On la croirait éternelle
Dans ses nuageux frous-frous,
Mais qu'y a-t-il dessous ?
Sous les ailes des mirages
Et des gros Airbus,
Les sapins jouent pas si sages
Aux montagnes russes.
A voir banquises et lagunes
Sables d'or, volcans bleu cendre,
Les étoiles supplient la lune :
Est-ce qu'on peut descendre ?

Des cubes gris se baladent
Sous lhélicoptère.
Des fumées toutes malades
S'accrochent dans l'air.
Des forêts font leurs bagages,
De doux éléphants s'écroulent,
Vieux bidons vont à la plage
Et petits poissons coulent.
Voleurs d'air pur et d'eau douce,
Marchands de poisons
Attention des gamins poussent
Dans tous les buissons
La terre notre amie d'enfance
On est prêt à bondir pour elle,
La terre peut avoir confiance
Quand les enfants s'en mêlent.
Ca ira miss monde,
Miss terre, ma terre
La terre notre amie d'enfance
On est prêt à bondir pour elle,
La terre peut avoir confiance
Quand les enfants s'en mêlent.
Ca ira miss monde,
Miss terre, ma terre


Enfant de la montagne

Enfant de la montagne, j'y retourne, j'y retourne
Enfant de la montagne, j'y retourne en chantant!

La fatigue me gagne, mais mon coeur, mais mon coeur,
La fatigue me gagne, mais mon coeur est content.

Auprès de ma compagne, la vie est si douce,
Auprès de ma compagne, la vie me plait tant!

Cette chanson peut se chanter en canon, la deuxième voix commencerait au deuxième vers, la troisième au troisième vers, etc.


En haut et en bas

Oh, lorsque je regarde en haut
Je vois de beaux oiseaux
Je vois un avion
J'vois un ciel étoilé

Oui mais, si je regarde en bas
Je ne vois que mes pas
Je ne vois que mes talons
Je ne vois que le plancher

Car en haut il y a le ciel
Et en bas il a la terre
Couleur d'azur, couleur de miel
en haut et en bas


Merci à Patrick Forest



Monsieur le chêne

Monsieur le chêne, vous êtes un amis fidèle,
Monsieur le chêne, vous avez le coeur en peine,
Quand certains hommes, en veulent votre personne,
Monsieur le chêne, vous savez que l'on vous aime
Monsieur le chêne, c'est vrai quand on se promène
Et que vos branches, nous disent que c'est dimanche
Monsieur le chêne, sous vos feuilles de dentelle
On s'émerveille, bien à l'abri du soleil
Contre-chant:
Qu'il fait bon vivre quand on est entre amis,
Sous le ciel bleu ou même encore sous la pluie,
Dans la forêt en compagnie des oiseaux
Qui chantent et font leurs nids tout là-haut


Vent frais



Vent frais, vent du matin
Vent qui souffle aux sommets des grands pins
Joie du vent qui souffle
Allons dans le grand
Vent frais, vent du matin...
En Mauricie, nous avions une version différente de cette chanson.
Vent frais, Vent du matin
Vent du large au sommet des grands pins
Vent qui chante et danse
Et siffle dans le vent


Comment va Miss Terre?

Comment va Miss Terre?
Par le hublot des navettes
Interplanétaires
On voit de jolies planètes
Tiens voilà la terre !
Royale en manteau de brume
Bleue éperdument.
Si belle que la pauvre lune
En a mal aux dents.
Refrain 1
Comment va miss monde,
Miss terre, ma terre
Si petit à côté d'elle,
On la croirait éternelle
Dans ses nuageux frous-frous,
Mais qu'y a-t-il dessous ?
Sous les ailes des mirages
Et des gros Airbus,
Les sapins jouent pas si sages
Aux montagnes russes.
A voir banquises et lagunes
Sables d'or, volcans bleu cendre,
Les étoiles supplient la lune :
Est-ce qu'on peut descendre ?

Des cubes gris se baladent
Sous lhélicoptère.
Des fumées toutes malades
S'accrochent dans l'air.
Des forêts font leurs bagages,
De doux éléphants s'écroulent,
Vieux bidons vont à la plage
Et petits poissons coulent.
Voleurs d'air pur et d'eau douce,
Marchands de poisons
Attention des gamins poussent
Dans tous les buissons
La terre notre amie d'enfance
On est prêt à bondir pour elle,
La terre peut avoir confiance
Quand les enfants s'en mêlent.
Ca ira miss monde,
Miss terre, ma terre
La terre notre amie d'enfance
On est prêt à bondir pour elle,
La terre peut avoir confiance
Quand les enfants s'en mêlent.
Ca ira miss monde,
Miss terre, ma terre

_________________
اللّهم اغفر لي ولوالدي ولمن أُحب وللمؤمنين



والمؤمنات يوم يقوم الأشهاد
اللّهم اجعل لأهلنا في غزّة من
لدنك فرجاً قريباً


Lun 18 Oct - 16:34 (2010)
Auteur Message
Publicité




MessagePosté le: Lun 18 Oct - 16:34 (2010)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Lun 18 Oct - 16:34 (2010)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Groupe Scolaire Privé AL MOUBADARA Index du Forum » Maternelle 2010/2011

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield